Barthélémy Pedotti
disparaît


Illusions d'optique

Aucun de nos sens n'est parfaitement fiable, à commencer par la vue à laquelle nous faisons trop confiance;
nous jugeons des teintes, des tailles, des distances grâce à des références, visuelles dans l'image regardée ainsi qu'intellectuelles et affectives.
Bousculer ces références fait comprendre les limites de la vision.

 

Déjà vu (voir Contrastes), les couleurs et les gris changent selon le fond

Cercles centraux identiques, mais selon le voisinage...

Ces lignes pourtant parallèles et les formes géométriques se contrarient

Un autre exemple

 

Les interférences entre des lignes répétées s'appellent moirage

 

Les silhouettes sont identiques mais le reste du dessin suggère une perspective, d'où conflit

Encore un problème de références... où est passée la carte du monde?

 

La perspective, qui prétend représenter le relief en 2D, se prête à de nombreuses illusions et impossibilités. Ici la représentation classique de l'illusion

De moins en moins de références! On ne sait plus si les faces colorées sont au-dessus ou en dessous

Quand bouge l'image fixe...

Retour:
  • Haut de page
  •  

    Crédits:

  • infographie: Bathy PEDOTTI - Studio PiRAKI
  • webmaster: piraki@piraki.net

  • Pages en CSS (pas de javascript!) grâce à: meyerweb.com/eric/css/edge
    - un grand merci à Eric, aux "w3schools" et autres maîtres du CSS!