Barthélémy Pedotti
- L'intimité avec l'univers

Une race de prédateurs?

 

Si les lumières qui nous ont éclairé par le passé semblent parties,
C'est que nous en avons besoins d'autres, qui n'existent pas encore;
Si nous n'avons pas appris les leçons multimillénaires,
Trop tard, il y en a déjá d'autres á assimiler très vite

Passer de la conscience du loup à celle du berger

Mon oeuvre d'art préférée est celle où l'artiste a mis autant de soins dans ce qui reste invisible que dans ce qui est visible

"Platon fut le grand séducteur. C'est lui qui le premier nous a prostitué á la spiritualité et á l'héroïsme, puis prostitué á leur pendants,
les démons abjectes et le péché." Aldous Huxley


 

le bon, le mauvais, le juste, le faux...
nos sociétés se complaisent depuis longtemps dans des valeurs qui excluent, elles exigent que nous choisissions;
pourtant notre référence favorite, la vie, l'univers, montre qu'en tout la répartition maximale est favorisée.
que ce soit pour les feuilles d'un arbre ou la taille des élèves d'un certain age,
toujours vous constaterez une bonne majorité autour de la moyenne mais aussi des représentants des extrêmes...



gauss

La Courbe de Gauss -ou courbe de densité- est une courbe en cloche que l'on obtient par exemple en compilant les résultats pour une certaine grandeur sur une certaine population; exemple typique, mesurer la longueur des feuilles d'un arbre: la majorité sera proche de la moyenne avec quelques petites et quelques très grandes feuilles. L'écart-type (Standard Deviation) donne une idée de la dispertion autour de la moyenne.
Cette courbe n'est pas forcément symétrique mais s'en rapproche avec un nombre d'échantillons très grand ¦note 1/



La leçon la plus évidente mais peut-être la plus difficile å admettre est que les extrêmes ont une utilité qui semble nécessaire
au fonctionnement de la vie - il n'est d'ailleurs pas si étrange de se dire que la vie se donne le maximum de chances
en faisant varier au maximum les caractéristiques de ses représentants.

Ce qui fait voir d'un autre oeil ce que nous appellons démons ou saints, crétins ou génies;
nous comprenons qu'ils sont nécessaires à l'existence du plus grand nombre et si nos sociétés estiment devoir les juger
(en bien ou en mal) pour ce qu'ils font, il apparaît ridicule de le faire pour ce qu'ils sont!
Et donc la meilleure société est celle qui respecte cette répartition.



phoenix

La prochaine révolution sera donc métaphysique, dans le sens d'une poussée de croissance de la conscience, un sursaut salutaire devant l'horreur de la situation actuelle.

Credits DeBartolo (Astronomy Picture of the Day Archive) - montage Piraki



Nous pourrions alors peut-être invoquer le shaman du XXIème siècle?
Ce n'est pas un surhumain mais il peut faire de l'humanité toute entière sa tribu, sa contribution est de répéter encore et toujours
le même message: il n'y a pas l'humanité d'un côté, le reste de l'autre, c'est un tout:
on exploite la nature, on s'exploite soi-même,
on empoisonne notre planète, on s'empoisonne nous-même
...ce qui d'ailleurs devient évident pour les plus bouchés! (2014)


Pourquoi parler de shaman?
parce que c'est sans doute le genre d'être humain dont la sensibilité à la nature comme un tout, la communication avec elle,
le respect pour elle et sa connaissance sont les plus grands. le shaman a des rôles différents, même s'ils se recoupent, selon les sociétés;
mais ce qui nous importe ici c'est son pouvoir de communication entre le mondes des humains et le reste de l'univers.


shaman1

Shaman Tuva - in "Le chamanisme" C. Stepanoff & T.Zarcone

shaman2

Shaman de Russie (Bratsquiene) _ d'après Johann Gottlieb Georgi



On parle beaucoup des états altérés de la conscience pour accéder à des mondes trans-naturels;
encore un délire d'interprétation à l'occidentale; il ne s'agit de rien d'autre que de se débarrasser pour un moment du "moi-je moi-je",
vous voyez très bien ce que je veux dire, nous en avons tous besoin!,
pour être un peu disponible au reste; bien sûr il faut parfois bousculer certains esprits un peu rigides...

On a aussi trop entendu que le shamanisme est "la plus ancienne pratique spirituelle de l'humanité";
si c'était le cas il est très probable que des déviances, des divergences au fil du temps aient abouti à la situation que les "grandes religions"
nous présentent aujourd'hui: rivalité, fanatisme, incompréhension de l'autre, en même pas 3000 ans...


shaman3

Shaman de Mongolie

shaman4

Shaman toungous



Ce n'est pas sa spiritualité qui fait le shaman
(il vous conseilleras de vénérer vos dieux et d'honorer vos ancêtres ¦note 2/) mais son intimité avec le reste de l'univers;
là est son accomplissement qui lui donne une conscience semblable à ce que promet la spiritualité, mais sans le merveilleux,
sans le recours à un "autre monde". Vous pouvez être aussi sceptique que vous voulez dans la pratique du shamanisme.

l'unité remarquable du shamanisme, partout et de tous temps (on parle de 40.000 ans pour cette "pratique") est dans cette constante
conscience d'être partie d'un tout, d'un même univers, à la fois changeant et éternel (à notre échelle!)

bien sûr nous sommes une race prédatrice issue de prédateurs, c'est un comportement qui nous colle à la peau,
mais quand l'humanité est prédatrice de toute sa planète, ça ne peut plus fonctionner!
c'est un cas typique où le facteur d'échelle DOIT être respecté! Que se passera-t-il quand nous aurons avalé toute la planète?
Vous avez un billet pour la suivante?


yinyang1

Le symbole du Yin-Yang en action

yinyang2

Une autre version



Nous voilà "prisonniers de l'inutile" (Gérard Manset).
Heureusement rien n'est permanent, pas une seule particule quantique de cet univers n'est immobile,
ce que montre le symbole du Yin-Yang - qui doit être vu dynamiquement, la rotation de l'ensemble symbolise l'impermanence
avec les points centraux figurant l'alternance. pendant que l'équilibre entre blanc et noir est maintenu.



Credits NaiveviaN - FunPic


Allez Gérard, montre-nous ton âme heureuse, laissons ce "revivre" aux rêveurs piégés!
Nous abandonnerons nos atomes pour qu'ils se mélangent à tous les autres, permettant à la vie d'en piocher ça et là pour d'autres...
Ce que je veux dire précisément c'est qu'un au-delà pour une "vie" après la mort, ça n'existe pas à priori,
c'est à chacun de se le construire avec son esprit: pour ceux que ça tente, bonne chance, l'entreprise est périlleuse.
Mais surtout est-ce bien pour ça que la conscience humaine existe?



¦note 1/ Ainsi dans un village la courbe des tendances politiques (dans le sens vie de la cité) sera déformée, avec un écart-type réduit par exemple.
La majorité sera alors "évidente" et d'ailleurs peu contestée;
à l'échelle d'un pays la courbe est plus régulière, la répartition "droite-gauche" est beaucoup plus équilibrée et bien sûr les zones extrèmes mieux représentées,
il n'y a plus d'évidence à être dirigé par l'une ou l'autre partie seulement - ici la contestation est permanente, on comprend pourquoi, et l'alternance devient une des règles importantes,
une importance qu'elle n'a pas en elle-même.
À l'échelle de la planète la représentation par une majorité devient illogique,
il nous faut trouver autre chose.
Retour


¦note 2/ Pour la plupart des personnes (croyantes ou non!) cela revient à respecter quelques règles simples, voire à respecter tout court, au minimum à perdre un peu d'arrogance.
Retour



Certaines illustrations utilisées font partie de notre meta-culture - autrement dit elles proviennent d'internet
- leurs auteurs respectifs seront cités dès qu'ils se feront connaître - merci à eux!

Retour:
  • Haut de page
  • Crédits:

  • infographie: Bathy PEDOTTI - Studio PiRAKI
  • webmaster: piraki@piraki.net

  • Pages en CSS (pas de javascript!) grâce à: meyerweb.com/eric/css/edge
    - un grand merci à Eric, aux "w3schools" et autres maîtres du CSS!